Recherchez à la porte

Quête composée
 
Initiale 26 Février 2021
Culture Folklore Les Personnes Réfugies de Est-Romylia Larissa

Sons - Magnétoscope
N'existent pas des archives de son et du magnétoscope.

Relations correspondantes
N'existent pas des relations correspondantes.

Autres archives
N'existent pas des archives.
SUJETS
Vlachoi
Juifs
Sarakatsanoi
Réfugies de Est-Romylia
EMPLACEMENTS GÉOGRAPHIQUES
Larissa
Réfugies de Est-Romylia: SOUS-CATÉGORIES Toutes les catégories
N'existent pas des sous-catégories à la catégorie thématique que vous avez choisie.

18/11/2008
Les fiançailles et l’arrosage de nouvelles maries

Administrateur

prévision d'impression

Les fiançailles
Les fiancailles avaient lieu avant dimanche jusqu’a la veille de Lundi à la maison de la mariée. Le gendre accompagne de sa famille et de ses amis, il arrivait à la maison de la mariée. De l’accompagnement, les parents étaient absents, le « mali », la belle mère et le »seigneur » (le beau père). Le gendre était accueilli par la famille de la mariée. Il offrait comme cadeaux des bijoux comme « mpizilikia », des bracelets en argent, des boucles d’oreille en argent, le « karfovelono » (bijou de la tète) et la bague des fiançailles. La mariée de son tour, elle offrait au gendre le « piskiri », un tissu, et le serseli, un bijou pour la tete. La mariée offrait des « piskiri » aux marieurs.

Apres l’offre de la bague, le gendre partait pour sa maison pour fêter avec des chansons, de la musique et de vin. La nourriture était des poulets, des dindes « misiri » et d’autres plats cuisines et de vin. Les plats étaient servis sur la table couvert de mesali, un type de nappe sur la terre et les sièges étaient sur les pierres couvertes des maderia, tisses et avec des coussins. Les sons de flute et de gainta accompagnaient la fête ainsi que les danses traditionnelles. Les chansons avaient comme sujet principal l’amour.

L’arrosage de nouvelles maries
A la fête de Saint Ioannis (6 Janvier), des groupes réunissaient afin d’arroser les nouveaux maries. Tous les hommes réunissaient à un café et ils servaient les invites. Si quelqu’un refusait de servir, ils le mettaient sous le robinet. Apres, ils réunissaient a la place, et ils faisaient une couronne en bois décoré des fleurs de la saison. Cette couronne servait de faire passer les autres hommes au robinet. Un autre homme arroser de basilique les nouveaux gendres. Apres il se réunissait a une maison pour fêter et manger.

La femme mariée tenait à la main un kakabouli décoré de basilique et d’un tissu rouge. Pendant l’arrosage, les autres filles souhaitaient a la mariée. Apres elles fêtaient en mangeant, avec des chansons et des danses.


Source: Fédération panhéllenique des Associations d’Ouest Romylia, « Ouest Romylia (Tharce de Nord) », Edition magazine P.O.S.A.R., volume 2, Avril-Mai-Juin 2005, volume 5, Avril-Mai-Juin 2007