Recherchez à la porte

Quête composée
 
Initiale 20 Septembre 2018
Environnement Pineios Larissa

Sons - Magnétoscope
N'existent pas des archives de son et du magnétoscope.

Relations correspondantes
N'existent pas des relations correspondantes.

Autres archives
N'existent pas des archives.
SUJETS
Geographie Naturelle
Climat
Sol - Sous-Sol
Flore – Faune
Pineios
EMPLACEMENTS GÉOGRAPHIQUES
Larissa
Pineios: SOUS-CATÉGORIES Toutes les catégories
N'existent pas des sous-catégories à la catégorie thématique que vous avez choisie.

23/11/2008
Le parcours historique de la rivière

Administrateur

prévision d'impression

Homère appelle Pineios « argyrodini » par les problèmes (dines) qui sont formes par les eaux.

Les eaux de la rivière ont été exploites par l’homme des l’époque néolithique (6700-3300 avant J.-C.) qui est caractérisée par l’activité productive et son installation permanente. Les communautés (magoules) son développées à cote de Pineios. Les fouilles ont donne des caractéristiques de la culture néolithique.

Certaines communautés continuent leur vie pendant l’époque de cuivre (3300-1100 avant J.-C.) et elles sont transformées aux villes fortes qui vont jouer un rôle important à l’histoire de la région.

Une de ses villes était Larissa qui des l’antiquité était construite à cote Pineios qui était le symbole de Larissa. Le pont en pierre avec les 9 arcs qui permettait les déplacements des habitants aux fêtes et aux promenades qui offraient de la fraicheur au printemps et en été. Les barques, ceux qui transportaient l’eau à la ville, la végétation riche et les inondations fréquents composent des images d’un passe lointain.

A cause des inondations fréquentes qui provoquaient des dégâts aux quartiers voisins et des victimes aux années ’30, une nouvelle construction dirigeait l’eau hors de la ville. Actuellement, il y a deux voies, la distinction se fait au château d’eau et la quantité de l’eau est déterminée.

Pineios a déterminé la vie financière de la ville comme des quartiers professionnels sont organises. A Tampakika les tanneries élaborent des cuirs, à Mylia il y avait des moulins d’eau, à Salia, il y avait le transport de l’eau et le commerce de bois et à Pera Machala, l’eau aidait à l’élaboration de la laine et au développement du textile. L’activité commerciale de la ville, le grand commerce des animaux et des fêtes et des bazars ont eu lieu a cote de la rivière.

De nos jours, la rivière continue de constituer une partie de la ville. Avec la transformation de la ville, un espace vert de détente constitue un point d’activité sociale et culturelle.