Recherchez à la porte

Quête composée
 
Initiale 20 Mai 2022
Culture Presse Journaux Larissa

Le logo du journal
(Photographie: Archive de Organisme Journalistique ELEFTHERIA)
L'homme d'affaires G.B. Dimitrakopoulos, fondateur de journal ELEFTHERIA
(Photographie: Archive de Organisme Journalistique ELEFTHERIA)
L'éditeur V. G. Dimitrakopoulos (1936-1945)
(Photographie: Archive de Organisme Journalistique ELEFTHERIA)
L'éditeur P.G. Dimitrakopoulos (1936-1945)
(Photographie: Archive de Organisme Journalistique ELEFTHERIA)
En première page de la feuille le 26 Juin 1964
(Photographie: Archive de Organisme Journalistique ELEFTHERIA)
En première page de la feuille de la 14 Décembre 1967
(Photographie: Archive de Organisme Journalistique ELEFTHERIA)
Les installations techniques de l'organisme journalistique ELEFTHERIA
(Photographie: Archive de Organisme Journalistique ELEFTHERIA)

Sons - Magnétoscope
N'existent pas des archives de son et du magnétoscope.

Relations correspondantes
Journal “Eleftheria”
Page Web officielle de journal

Autres archives
N'existent pas des archives.
SUJETS
Journaux
Magazines
EMPLACEMENTS GÉOGRAPHIQUES
Larissa
Journaux: SOUS-CATÉGORIES Toutes les catégories
N'existent pas des sous-catégories à la catégorie thématique que vous avez choisie.

25/11/2008
Journal “Eleftheria”

Administrateur

prévision d'impression

Le début
“Eleftheria” a fait sa première apparition à Larissa, le 19 Octobre 1922 comme un hebdomadaire. Deux mois après (15 Décembre), il est établi comme un quotidien et ce fait a été considéré comme un exploit car les autres tendances des éditeurs ont échoue et car Larissa, aux années ’20, elle était une petite commune, avec 25.000 habitants – la plupart d’eux étaient illettrés. Pourtant, le nouveau journal réussi de créer ses lecteurs, d’ouvrir la marche publicitaire et d’élargir sa circulation à la région. Deux facteurs y ont contribue : la révélation de la popularité locale (avec un groupe journalistique petit) et son apparence d’impression (équipement moderne a l’époque).

Le fondateur
Fondateur et éditeur de nouveau journal est l’homme d’affaires, âgé de 41 ans Georgios Dimitrakopoulos. Ne au village Lykosoura de Péloponnèse, il arrive a Athènes en 1871, a l’âgé de 9 ans et il commence à travailler comme vendeur des journaux a un bureau de presse athénien. Dix années plus tard (en 1891), il se déplace à Volos ou il crée sa propre entreprise – une petite agence de distribution de la presse. Le second projet professionnel a lieu en 1909 à Almyros avec l’étalement de l’agence et la fondation d’une librairie et d’une imprimerie. En 1914, il se développe à Larissa en achetant un bureau de presse par les frères Papakonstantinou et en fondant une librairie de plus.

Pourtant, le plus grand exploit de G.Dimitrakopoulos est l’édition d’ « Eleftheria », ses directeurs étaient Antonis Sitras (1922) et Basilis Naos (1924). G.Dimitrakopoulos a été mort en 1967, a l’âge de 96 ans.

La continuation
En 1935, la direction de « Eleftheria » a été prise par son fils aine Vasilis Dimitrakopoulos. A l’âge de 25 ans et diplôme de Droit, il rajeunit l’équipement technique, il modernise les pages et il enrichit l’hématologie (avec des thématiques culturelles), en réussissant son progrès. Son parcours a été interrompu en 1941, avec l’occupation des Allemands. « Eleftheria » et « Hmerisios Kirikas » - un autre journal de Larissa sont publies sous le titre commun « La presse de Larissa » et V.Dimitrakopoulos est oblige de déménager a Athènes en y développant d’autres activités professionnelles.

Apres la libération, il commence d’avoir une participation active, le deuxième fils de G.Dimitrakopoulos, Panagiotis. P.Dimitrakopoulos a été ne a Volos, mais il s’est installe a Larissa a son enfance. Des 1945 (qui ont pris en charge) jusqu'à sa mort (Juillet 2004, a l’âge de 88ans), il était celui qui a lie son nom à des plus importants exploits de « Eleftheria ». Il était le premier éditeur de la province qui a fait passer son journal de l’impression à la linotypie (1951) et de linotypie à la photothesie et l’impression offset (1981). Il était aussi un es premiers éditeurs qui ont synchronise le journal a la nouvelle technologie (1992)- en renouvelant son équipement. Tous ses éléments, en combinant la thématique riche et l’information cruelle, avaient comme résultat d’avoir « Eleftheria » des 500 pages en 1992, de surpasser aujourd’hui les 22.000, le volume des publicités est augmentée sous une dépendance financière qui lui permet son fonctionnement et son objectivité.

Pares la mort de P.Dimitrakopoulos, la direction de « Eleuthera » a été entrepris par sa femme Danai Dimitrakopoulou qui jusqu’en juillet 2004, elle dirigeait le Bureau d’Athènes.

Les editions
En 1986 “Eleftheria” est transforme a un Organisme Journalistique et il réalise des pas d’éditions remarquables. Le premier pas se fait avec l’édition de magazine en couleur, mensuelle « Thessalikes Epiloges », en Octobre 1986. Le magazine, avec ses thématiques couvre une grande partie des lecteurs, circule chaque dernière Dimanche avec « Eleftheria ».

En printemps 1989, le deuxième but est accompli : L’édition d’ « Eleftheria » de Lundi, qui couvre les informations de weekend.

En 1992, « Reporter », un magazine hebdomadaire de Dimanche, complète l’information des lecteurs en ayant des reportages, des interviews et des études et des aspects de la quotidienneté. Cinq années plus tard, Reporter s’adapte aux données de l’époque et se transforme à un magazine mensuel en développant des hommages aux personnalités et aux faits importants.

En 1997, le magazine culturelle a été éditée « POLITISMOS ». Elle représente la suite que la directrice de bureau d’Athènes, Danai Dimitrakopoulou, a commence en 1985, en ayant des sujets culturels. Aujourd’hui, « Politismos » est édité chaque mois, en 32 pages.

De 2003, il y a « EIS YGEIAN », avec des sujets médicaux et « AGROTIKI ENIMEROSI » avec des sujets agricoles, « AKINITA », « YPOPSIFIOS » et « ALOGAKIA ME PENAKIA ». Enfin, des le début de 2006, il y a le magazine « IN&OUT » avec des sujets divers et des propositions life style.

A Internet
“ELEFTHERIA” était un des premiers journaux qui a marques à présence à Internet, avec un site complet. De 1999, ses lecteurs ont accès à une information exacte.

L’Offre
L’offre de “Eleftheria” ne se limite pas au secteur de l’information. Les dernières 20 années, il a développe une activité riche , sociale en subventionnant soit des grandes opérations (des crèches a Larissa et a Tirnavos, le monument a 110P.M, e centre des Scoops « Eleftheria » a Kallipefki, le Centre des enfants autistes a Neapolis), soit aux associations.

La perspective
Le nouveau siècle trouve “Elefteria” face aux nouvelles tentations. Son élargissement à la région de Thessalie est une tentation. Le premier pas a été fait à Volos. Des pas analogues ont été faits à Trikala et à Karditsa, afin de constituer le premier journal de Thessalie. Avec un bureau équipe a Athènes, a Volos, a Farsala, a Elassona ,a Tirnavos et a Agia, avec un grand nombre des reporteurs et des collaborateurs, avec une puissance financière et un support technique et 110 employés, l’Organisme Journalistique « Eleftheria » vise plus haut, avec l’arme de l’objectivité et le pluralisme des aspects a ses pages.