Recherchez à la porte

Quête composée
 
Initiale 04 Août 2020
Culture Arts Peinture Larissa

Sons - Magnétoscope
N'existent pas des archives de son et du magnétoscope.

Relations correspondantes
N'existent pas des relations correspondantes.

Autres archives
N'existent pas des archives.
SUJETS
Peinture
Sculpture
Musique
Théâtre
Littérature
Photographie
Danse
EMPLACEMENTS GÉOGRAPHIQUES
Larissa
Peinture: SOUS-CATÉGORIES Toutes les catégories
N'existent pas des sous-catégories à la catégorie thématique que vous avez choisie.

25/11/2008
Peinture des saints et peinture populaire

Administrateur

prévision d'impression

En ce qui concerne la peinture de 18eme siècle au 19eme siècle, les peintres qui s’occupaient de la peinture des saints et de la peinture populaire.

A la région de Thessalie, les échos de l’Ecole Eptanese et de l’Ecole de Munich sont arrivés. L’intégration de Thessalie (en 1881) par rapport l’autre Grèce, était l’obstacle d’une renaissance et d’un tour vers l’ouest (apparition des modèles comme des portraits, des scènes morales etc.).

Par contre, vers la première moitie de 19eme siècle, on distingue une technotropie italienne comme elle est exprimée par : Nikolaos Argyropoulos, Konstantinos (..), I.Pantastopoulos, la peinture populaire est exprimee par Ioannis Zerbino, Anthia Oikonomou, Pagonis, Michalis Pantolfi sous l’action de Theofilos Chatzimichail, aux premières décennies de 20eme siècle a la région de Thessalie.

Nikolaos Argyropoulos est ne a Nikaia en 1865-1870. Il a fait des peintures aux églises de Nikaia, de Anatoli a Agia, a Ampelakia (le peintre de “Kissavos”) a Megalovryssa et a Elafos. Des œuvres sont sauves jusqu’aujourd’hui. Il a décore des églises aux différents régions de la Grèce et le Temple de la colonie grecque a Marseille. Il a peint des sujets laïques à la maison Favre à Metaxochori à Agia.

Pendant la b’ moitie de 19eme siècle au nord Thessalie et a la région ou le peintre Konstantinos de Karia d’Olympe, qui a fait des icones des grandes dimensions.

Ioannis Zermpinos et Anthia Oikonomou font leur apparition à Larissa et à sa région a l afin de 18eme siècle. Un siècle après, a l afin de 19eme siècle et au début de 20eme siècle, les techniciens et les peintres en décorant des toits des maisons, ils imitent le clacissime européen, en conservant le ton simple et populaire.

Enfin, Michalis Pantolfis (1886-1968) très connu a l’époque, d’origine italienne, il est venu a Larissa après la destruction d’Asie Mineur et il a décore les magasins des pécheurs de l’époque. A la Mairie de Larissa, il a offert 6 peintures de mur sous l’initiative de la Société Folklorique de Larissa.