Recherchez à la porte

Quête composée
 
Initiale 19 Juin 2018
Environnement Flore – Faune Larissa

Sons - Magnétoscope
N'existent pas des archives de son et du magnétoscope.

Relations correspondantes
N'existent pas des relations correspondantes.

Autres archives
N'existent pas des archives.
SUJETS
Geographie Naturelle
Climat
Sol - Sous-Sol
Flore – Faune
Pineios
EMPLACEMENTS GÉOGRAPHIQUES
Larissa
Flore – Faune: SOUS-CATÉGORIES Toutes les catégories
N'existent pas des sous-catégories à la catégorie thématique que vous avez choisie.

25/11/2008
Régions d’intérêt écologique avec des écosystèmes importants de la ville de Larissa

Administrateur

prévision d'impression

Le paysage de la région de la Mairie de Larissa se forme par un groupe des éléments caractéristiques, résultat de la présence humaine et d’utilisation de la terre (paysage agricole) et moins des sources naturelles (relief, eau, végétation, animaux).

A la région, les paysages avec de la végétation naturelle qui se distinguent, sont les cotes de Pineios et des canaux qui traversent les territoires cultives.

La végétation qui se développe aux cotes des canaux se caractérise des sociétés des plantes (cannes) avec la domination de Phragmites australis. La végétation riche des Populus spp., des Platamus orientalis, des Dalix spp., des Rubus spp., des Rosa canina,des Spartium junceum et des plantes qui se developpe aux cotes de Pineios.

A la Mairie de Larissa, il n’y a pas des régions protégées des catégories spéciales comme les régions NATURA 2000 et des zones de protection spéciale de la faune des poules (SPA). Il y a des régions d’intérêt écologiques avec des écosystèmes importants, qui sont :

• Une partie de la Mairie de Larissa et spécialement de Département Municipal de Terpsithea se caractérise comme CORINE et concrètement l région Livadia Terpsithea, avec le code AG0030017. Elle est décrite à la Banque des Eléments pour la Nature Grecque (« FILOTIS ») d’E.M.P. comme une des régions de grande valeur pour l’environnement naturel. La région constitue un restant de foret au bord de la rivière à cote de Larissa La végétation était d’arbres. La faune se compose des volatiles comme l’Alcedo atthis, l’Ardea cinerea, le Buteo buteo, le Carduelis chloris, le Cettia cette , le Dendrocopos minor,le Dendrocopos syriacus, le Emberiza cirlus,le Emberiza melanocephala,le Falco tinnunculus, le Hippolais pallida,le Lanius collurio,le Luscinia megarhynchos,le Motacilla alba, le Motaccila cinerea,le Oriolus oriolous,le Parus mazor,le phalacrocorax carbo sinensis, le Phylloscopus collybita,le Pica pica,le Remiz pendulinis,le Sylvia communis,le Tringa ochropus,le Turdus merula e.t.c.

Meme si la région se caractérise comme biotope, elle se dégrade vite comme elle est menacée des interventions humaines et surtout par l’abattage sous l’objectif de la revendication des territoires ou la création des territoires de cultivations ou pour le pacage et le lancement des déchets en diminuant l’esthétique de paysage et en provoquant de cette façon des problèmes aux organismes de l’écosystème naturel .

• La rivière Pineios (Marécage avec le code 140116000, selon le Centre Grec des Biotopes – Marécages), constitue la présence principale a la région de Larissa. Aux forets au bord des rivières, une faune remarquable est conserve comme les sainia (Accipiter brevipes), des aigles immigrants qui nichent et ils vont abandonner la région si les forets se détruisent. En plus, les Ciconia nigra nichent et se nourrissent. Les deux types sont protèges par l’annexe 1 de la consigne 79/409/ΕΟΚ «Pour la protection des oiseaux sauvages ». Un autre type rare de la faune de l’écosystème est la Lutra lutra, dont les dernières populations survivent aux plus propres départements de ces rivières. Appart le lieu des nids et de survie pour beaucoup de types de la faune, ses rayons de végétation constituent des couloirs de communications et de corridors. Un tel département du foret se trouve à la zone u bord de Pineios et s’étale de la ville de Larissa jusqu'à Rodia et par la suite jusqu'à l’entrée de Tempi.

• La région de la Mairie de Larissa et concrètement l région de Terpsithea, accueille un type de faune important : Falco naumanni. Ce type se trouve au Livre Rouge des vertèbres menaces de la Grèce comme vulnérable. La présence de kirkinezi a la région a mène a la détermination d’une région importante de la pleine de Thessalie comme région importante pour les oiseaux (IBA). La pleine de Thessalie accueille aujourd’hui la plus grande et importante population de kirkinezi. Le kirkinezi vit a cote de l’homme, il aime se nicher aux toits des batiments qui se contourent par des cultures agricoles et des herbages comme a la Mairie de Larissa. Les kirkinezia préfèrent de chasser aux territoires ouverts avec des cultivations de blé, des lieux d’élevage, ou leur proie préférée prolifère, les insectes. Les parcs dans ou autour les regions sont importants comme nids pour les kirkinezia qui se regroupent.