Recherchez à la porte

Quête composée
 
Initiale 22 Janvier 2021
Tourisme - Vie Moderne Evasions – Trajets De Thessalie Larissa Evasions Ampelakia

Sons - Magnétoscope
N'existent pas des archives de son et du magnétoscope.

Relations correspondantes
N'existent pas des relations correspondantes.

Autres archives
N'existent pas des archives.
SUJETS
Environnement structure
Aspect Architecturale de la ville
Perspective Européenne
Organismes
Moyens De Transport
Sejour
Evasions – Trajets De Thessalie
Villes Jumelees
EMPLACEMENTS GÉOGRAPHIQUES
Larissa
Ampelakia
Kallipefki
Karua
Kissavos
Krania
Rapsani
Evasions – Trajets De Thessalie: SOUS-CATÉGORIES Toutes les catégories

26/11/2008
Ampelakia

Administrateur

prévision d'impression

Il a fleuri pendant 18eme et 19eme siècle et il a une réputation a cause de développement de la production et de commerce, de qualité fine et des fils rouges. La première fédération au monde a été crée en 1778, sous l’appellation « Compagnie Commune et FRATERNITE d’Ampelakia » qui visait la production, l’élaboration, la peinture et le commerce des fils rouges. La réputation de commerce est arrive en Autriche, en Allemagne, en Roumanie, en Danemarque, en Hollande et en Angleterre lors qu’en Grèce la communauté avait une position importante. Malheureusement, la fédération a été résolue en 81 à un abus financier et un combat intérieur.

La prospérité financière a mené le développement social comme la floraison des lettres. En 1749 « le Musée Grec » ou les maitres importants comme Evgenios Voulgaris, Grigorios Konstantas, Kon.Koumas, Kon.Oikonomos , a fonctionne. Rigas Feraios a pris ses premiers cours. L’école a arrêté de fonctionner en 1812/13 a cause de maladie épidémique. En plus, en 1879, sous les dépense de Adamantios Maniaris a été crée l’école « Maneiarios » qui a fonctionne jusqu’en 1930. Aujourd’hui, à la place de l’Ecole siège à l’Ecole Primaire.

A Ampelakia il y a 17 maisons bourgeoises construites a la fin de 18eme jusqu’au début de 19eme siècle. La maison la plus importante est celle de Georgios Svarts (noir), président de la Fédération, qui fonctionne comme musée. Il s’agit d’un bâtiment de trois étages construit par des ouvriers de la Macédoine, dont la construction a dure 11 ans (1787-1798). Le rez-de chausse de la maison bourgeoise était utilise pour des besoins fonctionnels de la fédération et son intérieur etait décore et peint. Les maisons bourgeoises des D.Svarts, Th.Tsampali, Efth.Efthymiadis et S.Solomos, la maison de Thanasis Chamaidis pendant l’occupation turque était une imprimante illégale équipée et de nos jours, le Musée des années 1940-1949 y siege.

Le plus ancien bâtiment à Ampelakia est le Megaro d’Évêché qui date de 1767, comme il était le siège de l’Eveche de Lykostomio pendant des années 1763-1836 et 1879-1900.

Parmi les églises de village, les temples après byzantins de Saint Georgios, de Saint Athanasios (1881) avec la cloche impressionnante et de Sainte Paraskevi (1885) qui a été construit a la place de “Musée Grec” qui a été détruit. En plus, 3klm hors de village il y a l’église de Profitis Ilias, dans le foret des Châtaignes avec une vue agréable vers la vallée de Pineios jusqu’aux plages de Pieria.

Sous le foret de Profitis Ilias il y a « Le château de Oria » ou « Frourio Lykostomio » qui controlait le passage de Tempi et se liait des châteaux célèbres de Platamonas et de Gonnoi. Aujourd’hui une partie de mur et de château des deux étages ont été sauves mais la vue reste unique.

Quelques mètres loin de la place de village, le Musée Folklorique et Historique d’Ampelakia se trouvent. A la maison bourgeoise de la famille Mola se trouve, qui a été cesse âpres la donation pour les besoins de Musée. L’exposition de Musée contient une grande collection des objets folkloriques qui sont poses à un milieu naturel en offrant l’image d’une maison typique d’Ampelakia. Le visiteur peut voir des appareils ménagers, des outils industriels, des déchets de murs, des vêtements, es photos anciennes et des documents historiques qui ont un rapport avec les travaux, les fonctions et la vie d’Ampelakia. En plus, au Centre de Patrimoine Culturel d’Ampelakia qui siège a l’ancienne usine de textile, héritée d’Asterios Alevizos ou quelqu’un peut voir l’exposition de matériel folklorique et historique, des machines de tissu et d’autres outils comme une imitation authentique de la Charte de Rigas Feraios.