Recherchez à la porte

Quête composée
 
Initiale 16 Juin 2019
Culture Histoire Personnalités Larissa

Sons - Magnétoscope
N'existent pas des archives de son et du magnétoscope.

Relations correspondantes
N'existent pas des relations correspondantes.

Autres archives
N'existent pas des archives.
SUJETS
Préhistoire
Époque Archaïque - Années Romaines
Larissa Byzantine
Occupation Ottomane
Libération – 20eme siècle
Personnalités
EMPLACEMENTS GÉOGRAPHIQUES
Larissa
Personnalités: SOUS-CATÉGORIES Toutes les catégories
Maires

26/11/2008
Konstantinos Koumas (1777, Larissa – 1836, Tergesti)

Administrateur

prévision d'impression

La plus grande figure intellectuelle de Larissa a cette époque, au passage de 18eme au 19eme siècle est Konstantinos Koumas (1777, Larissa – 1836, Tergesti).

Au début de 1797 il entreprend d’enseigner a l’école de Larissa. Mais pas pour beaucoup. Très vite, il abandonne Larissa pour l’école de Tsaritsani ou il enseigne des grecs et des cours scientifiques en grec et il introduit comme une nouvelle discipline l’algèbre.

En 1799 il vient à Ampelakia ou avec Asani ils traduisent l’œuvre Abbe de la Caille « Autoyr des volumes de cône ». L’œuvre sera imprime a Vienne en 1803. Konstantinos Koumas , des intellectuelles va suivre le destin des gens qui recherchent comme patrie l’esprit et l’offre. Les stations de son trajet est 1803 Vienne (avec Anthimos Gazis), en 1809 Smirni (avec Konstantinos Oikonomou), en 1813 la Ville, en 1815 Smirni de nouveau, en 1817 Vienne ,1818 les universités d’Allemagne et après deux années Smirni.

Avec la déclaration de la révolution grecque il s’enfuit à Tergesti et a Vienne. Il sera capture par des autrichiens pour sa participation a la conspiration, il sera vite libre avec des termes limitant. A Vienne il va écrire l’œuvre le plus important, en douze volumes « L’Histoire des actes humaines des années anciennes au 1831 » Il sera mort a Tergesti par cholera a l’âge de cinquante ans.

Koumas était adversaire de la langue archaïque qui la considère comme un grand obstacle pour le progrès e la génération et « le partisan de Korais’. Aux positions glossaires, la théorie de Korai est très importante pour la purification et la correction de la langue ».


Source : Psyrras Th., La Litterature a Larissa de 19eme au 21eme siècle, dessin, Larissa, 2008.