Recherchez à la porte

Quête composée
 
Initiale 19 Janvier 2022
Culture Arts Littérature Des hommes de lettres de la période après-guerre Larissa

Sons - Magnétoscope
N'existent pas des archives de son et du magnétoscope.

Relations correspondantes
N'existent pas des relations correspondantes.

Autres archives
N'existent pas des archives.
SUJETS
Entre Guerre - Génération des années '30
Des hommes de lettres de la période après-guerre
EMPLACEMENTS GÉOGRAPHIQUES
Larissa
Des hommes de lettres de la période après-guerre: SOUS-CATÉGORIES Toutes les catégories
N'existent pas des sous-catégories à la catégorie thématique que vous avez choisie.

30/11/2008
Giannis Negrepontis

Administrateur

prévision d'impression

Le poète Giannis Negrepontis, (Larissa 1930 – Athènes 1991), pseudonyme de poete Giannis Xynotroulias, il a quitte Larissa et il n’a pas maintenu des liens avec elle. Le climat des la ville des années des sa jeunesse l’influence. Nous pourrions dire que si Lachanas, Papagianni et Negrepontis ont du commun, c’est la façon qui affronte l’urbanisme. Sa tendance satyrique et son influence par Mpost.

Negrepontis a fait des études d’archéologie à l’université d’Athènes et a l’école de Conservatoire d’Athènes. Il a collabore avec les magazines « Création grecque », « Revue satyrique de l’art » et avec les journaux « Le quotidien », « L’aube » et avec ERA. Apres 1967 il s’est occupait avec l’écriture des vers. Ses vers ont été fait des mélodies par Mikis Theodorakis, Manos Loizos, Christos Leontis, Loukianos Kilaidonis.

En 1958, avec sa collection poétique « Personnes et Espace » il présente sa thématique poétique : le bourgeois grec au chaos de la grande ville de la période après guerre.

Ses œuvres principaux sont «Kathigmenoi» (1960), un enregistrement des compromisations quotidiennes de bourgeois de la ville. Aux «Petits bourgeois» (1974), exact et bref, Negrepontis fait un satyre le comportement bourgeois.

Son œuvre poétique est « Fylattein Thermopylas» (1971) écrit en 1968 a Partheni de Leros, ou Negrepontis était exile a la période de dictature. Il a été fuit de campus militaire aux petits papiers des cigarettes, caches au cadre d’un tableau qui a envoyé a ses amis. Apres sa copie, le poème a été circule de main a main en Grèce comme son édition, en 1971 (il a été publie en allemand, avec des gravures de Chris Champer).

Comme nous entrons à la décennie de ’60 à Larissa des premiers éléments de mouvement intellectuel qui est reste infini a cause de la dictature des militaires.

Oeuvres
Poésie: «Visages et Espace» (1958), «Arrêtés» (1960), «Ifigeneia» (1961), «Donations» (1963), «Adion ouden erotos» (1971), «Fylattein Thermopylas» (1971), «Petite Bourgeoisie» (1974), «Les bateaux d’Argyro» (1976), «Chansons negres ,des cours simples de l’économie politique, des grands bourgeois, populaires, le cirque » (1956), «Rencontre» (1967) hors commerce, «Féministes» (1981), «Perséphone», (1986), «Orestis » (1992), édition après sa mort Juste après la silence », poèmes anecdotiques , (2001).

Romans: «Fermes» (1965), «Le miroir et autres proses» (1993), «Un mpompos très gauche» (1983), «Monsieur Χ» (1981), «Le mariage, le testament et les amours» (1981), «La chambre d’a cote» (1982), « Je suis fier d’être Grec par contre tous les inconvénients» (1992), édition après sa mort .

Théâtre : «La pluie» changement de Karagatsis pour le théâtre.

Enfants : «15 contes» (1977), «Les gamins» (1979), «Notre ami Aisopos» (1979), «Sous un chou-fleur» (1981), «Les insectes ne meurent jamais » (1986), «Les rêves de Antela » (1992)

Autres : «Cinq minutes avec Anna Mantzourani» textes pour la radio, (1988), «Les morceaux» (1986).


Source: Psyrras Th., La Litterature a Larissa de 19eme au 21eme siècle, dessin, Larissa, 2008.