Recherchez à la porte

Quête composée
 
Initiale 08 Août 2020
Culture Histoire Préhistoire Larissa

Stele en pierre anthropomorphe (appelé également le menhir) du hillock à l'endroit Soyfli, commencer du 3ème millénium avant J.-C.
(Photographie: Archive de IE’ Inspection des Antiquités préhistoriques et Classiques de Larissa)
Navire du hillock à l'endroit Soyfli. Ère néolithique antique 6300 - 5800 avant J.-C.
(Photographie: Archive de IE’ Inspection des Antiquités préhistoriques et Classiques de Larissa)
Navire de tombeau du hillock à l'endroit Soyfli. Ère néolithique antique 6300 - 5800 avant J.-C.
(Photographie: Archive de IE’ Inspection des Antiquités préhistoriques et Classiques de Larissa)
Navire du hillock à l'endroit Soyfli. Ère néolithique antique 6300 - 5800 avant J.-C.
(Photographie: Archive de IE’ Inspection des Antiquités préhistoriques et Classiques de Larissa)
Statuette de terre cuite du prophète Ilias d'endroit de Mandra (nouvelle période néolithique)
(Photographie: Archive de IE’ Inspection des Antiquités préhistoriques et Classiques de Larissa)
Effigie d'une résidence au hillock de Platia d'endroit de Zarkou (débuts de nouvelle période néolithique)
(Photographie: Archive de IE’ Inspection des Antiquités préhistoriques et Classiques de Larissa)

Sons - Magnétoscope
N'existent pas des archives de son et du magnétoscope.

Relations correspondantes
N'existent pas des relations correspondantes.

Autres archives
N'existent pas des archives.
SUJETS
Préhistoire
Époque Archaïque - Années Romaines
Larissa Byzantine
Occupation Ottomane
Libération – 20eme siècle
Personnalités
EMPLACEMENTS GÉOGRAPHIQUES
Larissa
Préhistoire: SOUS-CATÉGORIES Toutes les catégories
N'existent pas des sous-catégories à la catégorie thématique que vous avez choisie.

05/11/2008
Communautés Préhistoriques

Administrateur

prévision d'impression

Les communautés préhistoriques qui ont été révélées aux limites de la ville moderne de Larissa témoignent son habitation par l’Epoque néolithique ancienne (6.000 – 5.800 après J.-C.)

La dimension de la ville moderne de Larissa ainsi que la région qui l’entoure sont habites des le 6eme millénaire. Les plus caractéristiques positions dans les limites de la Mairie de Larissa, sont les suivants :
• La colline de Saint Achilleios (habitation des le début de 3eme millénaire avant J.-C. – Epoque de bronzé)
• Magoula (1) à la rue Karditsis (trouvailles- céramiques- Protosesklo de l’Epoque Néolithique Ancienne, 6eme millénaire avant J.-C.)
• Magoula au Motel ancien Xenia – Grecotel Imperial (habitation par nombreuses périodes de l’époque Néolithique, 6.7000-3.300 avant J.-C.)
• Magoula « Brastiras » a la Route Nationale, a Travel Stop, entre les rues Gorgopotamos et Theopetra (Epoque Néolithique Moderne).

Etant donne concernant un petit terrain que les communautés préhistoriques occupaient, dix hectares dans les limites de la ville et d’autres communautes qui se trouvent a l’espace de l’aéroport de Larissa.

En ce qui concerne les recherches des communautés préhistoriques a la Région de Larissa, les dernières 15 années , dans le cadre de la construction des grandes opérations publiques (a Mandra, Raxmani, Makrixori, Platykampos et Dimitra) , des nouvelles données pour l’organisation des communautés, de la culture et de la vie des habitants a cette période.

Pendant l’époque néolithique (6.700-3.300 avant J.-C.), les communautés étaient entourées par des terrains qui protégeaient les ménages des agriculteurs. Les maisons étaient petites et elles avaient une chambre avec un sol plus profond. Les murs étaient construits par des pierres séchées au soleil, avec un corps en bois comme le toit avait de l’herbe. La construction des maisons se composaient des constructions pour la production de la nourriture (foyers, fours), outils en pierre ou os des animaux, objets concernant le textile et des objets personnels des locateurs, par exemple des bijoux.

A l’époque de bronzé (3.300-1.100 avant J.-C.), les techniques de construction des maisons restent aux premiers stades, les mêmes, elles sont observées des diversifications aux plans des maisons et a l’organisation des communautés, résultat de la différente organisation sociale. Les maisons de l’Epoque Moyenne de bronzé (1.900-1.550 avant J.-C.) a Dimitra, elles sont grandes, en arc et étroites et construites l’une a cote de l’autre. Aux segments de l’architecture de l’Epoque de bronzé a la région de Larissa, il y a le plan d’une maison a Makrixori en trois pièces dont la recherche n’est pas accomplie.


(1) Magoula : des terrains a la pleine peu d’hectares qui ont été crées par l’accumulation des habitations.